Alcool au volant

Alcool au volant, risque et facteur d’accident

L’alcool tient un rôle majeur dans la mortalité routière. On estime qu’il serait la cause principale d’au moins 20% des accidents mortels.

18% des conducteurs impliqués dans les accidents mortels de la route en France ont un taux d’alcool supérieur à 0,5 g/l.

Lors des nuits de week-ends et les jours fériés, l’alcool est présent dans 63% des accidents mortels, soit près de 2 sur 3.

Les jeunes adultes de 18 à 24 ans ne sont pas les seuls concernés. Ils représentent 1/4 des conducteurs alcoolisés dans les accidents mortels. Mais le reste de la population active, entre 25 et 64 ans, représente aussi une part importante (les 2/3) des conducteurs alcoolisés lors d’accidents mortels.

Pourquoi l’alcool est incompatible avec la conduite

L’alcool a un effet désinhibiteur et euphorisant qui modifie la perception des risques (vitesse, distance, conditions pour dépasser…)

Il provoque :

  • Une mauvaise coordination des gestes
  • Un allongement du temps de réaction
  • Le trouble de la vision

Il favorise également :

  • L’agressivité

D’autres mélanges dangereux pour la conduite : cannabis, médicaments Les effets néfastes pour la conduite de l’alcool peuvent être aggravés par certains médicaments, notamment les tranquillisants.

  • La somnolence

Info Alcool sécurité routière